mercredi 31 janvier 2018

đŸ’© Affreux, bĂȘtes et sympas

La chanson du jour
 now playing...

Écoutez donc

vos plus bas instincts

Le pitch

À la fin des annĂ©es 80, les cours de rĂ©crĂ© des Ă©coles françaises sont submergĂ©es par un phĂ©nomĂšne qui rĂ©vulse les parents autant qu'il fait rigoler (en cachette) les gamins. Des cartes autocollantes prĂ©sentent les Crados, des personnages infĂąmes aux noms dignes des meilleures dad jokes : Papier Luc, ZoĂ© de Vincennes, Mouche Armelle, MylĂšne Micoton, John TrĂ©voltĂ©, Extra ThĂ©rĂšse... Cinq-cent-mille albums et douze millions de pochettes de stickers se vendent en quelques mois (!!!), poussant le gouvernement Ă  prendre position sur la reprĂ©sentation des crottes de nez : Lionel Jospin et Michel Rocard interdisent la prĂ©sence des Crados dans certains Ă©tablissements...
copyright Topps Inc. (c) 2017
Vous avez un(e) ami(e) qui aime se curer le nez ? TransfĂ©rez-lui cet e-mail. 

Pourquoi on aime

L'affreuse bande a Ă©tĂ© imaginĂ©e par un artiste inattendu : le dessinateur Art Spiegelman — oui, celui-lĂ  mĂȘme qui a Ă©crit Maus, classique absolu de la bande dessinĂ©e. L'Ă©diteur Huginn & Muninn a publiĂ© rĂ©cemment un livre jouissif qui compile la majoritĂ© des cartes Crados sorties en France, accompagnĂ© de vraies cartes refusĂ©es Ă  l'Ă©poque, d'une prĂ©face de Spiegelman et d'une postface qui raconte les coulisses de l'adaptation en France. Une leçon d'humour scatologique et de marketing, que vous pouvez quoi qu'il en soit dĂ©couvrir gratuitement ici.
 
→ l'Ă©dition collector "Les Crados" (avec cartes inĂ©dites)

À dĂ©couvrir aussi...

Incroyable mais vrai : il y a presque trente ans, le commandant Cousteau envoyait un fax depuis la Calypso dans lequel il pétait un cùble contre les Crados, des "immondices" qui, selon lui, allaient précipiter les enfants vers la cocaïne et la radicalisation. Ce document merveilleux est à lire ici.
Alors, ça vous a intĂ©ressĂ© ?

→ Nous suggĂ©rer un article
© 2017 Curaterz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire