mardi 1 mai 2018

💁 Pour occuper votre jour fĂ©riĂ©

God Save The Queer
 now playing...

Queer Eye

Absolument fabuleux

Le pitch

RĂšgle numĂ©ro 1 chez Curaterz : les plaisirs coupables n'existent pas. Pourtant, on doit vous avouer qu'on a quand mĂȘme hĂ©sitĂ© avant de vous envoyer ce mail. Vous recommander de tout cƓur une tĂ©lĂ©-rĂ©alitĂ© de extreme makeover, bourrĂ©e de bons sentiments et de happy endings, vraiment ? Oui, vraiment, on adore Queer Eye.
copyright (c) Netflix 2018
Vous avez un(e) ami(e) qui devrait vraiment changer de style ? TransfĂ©rez-lui cet e-mail. 

Pourquoi on aime

Queer Eye est le reboot d'une Ă©mission culte qui a eu son heure de gloire au milieu des annĂ©es 2000. Le principe : cinq coachs queer — les Fab Five — arpentent la GĂ©orgie Ă  la rencontre d'hommes en chantier qui mĂ©ritent une remise Ă  neuf et un coup de boost. Look, cuisine, dĂ©coration intĂ©rieure, estime de soi, tout y passe. Le gimmick est connu, mais il est transcendĂ© par l'Ă©nergie des coachs : leur charisme, leur bienveillance et leur enthousiasme permanent sont absolument irrĂ©sistibles. Ne nous dites pas qu'il y a mieux Ă  voir sur Netflix, on sait dĂ©jĂ  que vous deviendrez accros aprĂšs un seul Ă©pisode.
 
→ regarder la bande-annonce de Queer Eye

À lire aussi...

Autre plaisir coupable : RuPaul Drag Race, une Ă©mission de concours de drag queens, qui entre dans sa dixiĂšme saison. Cet article paru dans GQ retrace le parcours de RuPaul et s'interroge sur l'influence du show Ă  la tĂ©lĂ©vision, reflet d'une Ă©poque prĂ©occupĂ©e par les questions de genre et d'identitĂ©. 
Alors, ça vous a intĂ©ressĂ© ?

→ Nous suggĂ©rer un article
© 2018 Curaterz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire